1900 - 1911

En 1906 la question des Inventaires des biens de l'Eglise provoque une vive réaction des Plaintelais : l'inventaire est rendu impossible car des barricades sont édifiées devant les portes de l'église. En application de cette loi, la municipalité se trouve propriétaire de l'église et du presbytère. Elle doit dorénavant en assurer l'entretien. De 1907 à 1911, le préfet demande à la municipalité de déplacer le cimetière qui s'étend toujours autour de l'église.